Liens

Recherche de documents

Revue internationale

Actualités

Partenariat renforcé entre les ISC et les Nations Unies pour assurer un développement durable

Le Secrétaire général de l'INTOSAI, Monsieur Josef Moser, a participé ce 28 mai comme orateur principal à un débat d'un Groupe d'experts de haut niveau sur le développement durable organisé par l'UNDESA et la mission permanente de l'Autriche auprès des Nations Unies (NU) à New York. A cet égard, il a présenté en particulier les conditions et les possibles contributions des ISC au développement durable.

Ce débat de haut niveau auquel a participé le Secrétaire général adjoint, Monsieur Wu Hongbo, a été mené par le représentant permanent de l'Autriche auprès des Nations Unies, S.E. l'Ambassadeur Martin Sajdik, et s'est concentré sur le rôle des ISC dans le cadre du développement durable.

Plus de 100 participants de presque 60 Etats membres des Nations Unies et un grand nombre d'organisations des NU ont souligné leur intérêt croissant pour le travail des ISC et de l'INTOSAI en ce qui  concerne le développement durable.

Le Secrétaire général a souligné dans son discours la nécessité des ISC à renforcer la transparence et la reddition des comptes, étant la condition pour un développement durable, surtout en ce qui concerne les finances publiques. A cette fin, en particulier la Résolution des Nations Unis pour le renforcement de l'indépendance des ISC doit être mise en œuvre à l'échelle nationale. A l'échelle des Nations Unies, l'INTOSAI est disponible pour élaborer l'Agenda pour le développement de l'après-2015.

Le Secrétaire général adjoint, Monsieur Wu, a également cité dans son discours l'importance des ISC pour une bonne gouvernance, représentant une condition essentielle du développement durable. Il a fait appel aux Etats membres des Nations Unies de renforcer le rôle des ISC pour mettre en œuvre les objectifs du développement durable afin de garantir que les fonds de développement soient en de bonnes mains.

Le débat qui a duré plus de trois heures a montré que le contrôle comme élément clé de la mise en œuvre des objectifs de développement durable à l'échelle des Nations Unies est davantage reconnu à sa juste valeur et que l'objectif de l'INTOSAI et de l'UNDESA à renforcer les ISC est suivi activement par toute la communauté.

3 juin 2013

 

<< retour