Liens

Recherche de documents

Revue internationale

Actualités 2013

XXIIIe Assemblée générale de l'OLACEFS à Santiago du Chili

La XXIIIe Assemblée générale de l'OLACEFS, qui s'est tenue à Santiago du Chili du 9 au 12 décembre 2013, était placée sous le signe du 50ème anniversaire de l'OLACEFS.

L'Assemblée générale compta 123 participants au total. Outre la présence de presque la totalité des membres de l'OLACEFS, étaient représentés les invités conviés et observateurs, entre autres l'ISC de Chine comme président de l'INTOSAI, le Secrétariat général de l'INTOSAI, la Directrice de la planification stratégique, l'IDI, la Revue de l'INTOSAI, l'OCDE, l'Organisation des Etats américains (OEA), la Banque de développement interaméricaine, l'ONUDC et la Cour des comptes européenne. Les ISC d'Afrique du Sud, du Surinam, des îles Cayman, du Cameroun, de Macao et de Guyane ont participé en qualité d'observateurs. De plus, pour la première fois, des organisations de la société civile étaient également représentées.

L'Assemblée générale s'est consacrée aux quatre thèmes spécialisés suivants :

  • Outils de l'ISC-OLACEFS pour la lutte contre la corruption ( présidence : ISC du Mexique )
  • Responsabilités environnementales comme résultat de la destruction de la biodiversité ( présidence : ISC d'Argentine )
  • Incidence du cadre d'évaluation de la performance (PMF) pour les ISC – effets synergétiques CEDEIR  - ISC PMF, OLACEFS - INTOSAI ( présidence : ISC du Pérou )
  • Participation citoyenne : Principes transversaux de la reddition des comptes avec incidences sur le contrôle des finances publiques qui contribuent à la création d'une plus-value publique ( présidence : ISC du Costa Rica )

De plus, des réunions spéciales ont été organisées sur les thèmes de la lutte contre la corruption, la participation citoyenne, la mise en œuvre et l'importance des normes ISSAI, les initiatives de développement ainsi que la présentation d'une étude réalisée par l'ISC du Chili/l'OCDE sur les expériences de l'OLACEFS avec évaluation externe.

En outre, le lien suivant INTOSAI–GIZ publication a été présenté sous forme d'un livre de 280 pages sur le thème intitulé « Institutions supérieures de contrôle – Reddition des comptes dans le domaine du développement »1) ; de même qu'un dépliant du MERCOSUR sur le thème intitulé « Le contrôle externe des finances publiques dans le MERCOSUR – Le rôle des ISC dans le MERCOSUR (EFSUR) ».

Le résultat principal de l'Assemblée fut l'adoption de la Déclaration de Santiago ( en espagnol ) "Declaration of Santiago", signée solennellement par tous les membres de l'OLACEFS qui s'engagent ainsi à respecter les principes et recommandations inscrits dans la Déclaration.

La Déclaration se concentre sur les quatre principaux thèmes suivants :

  • L'OLACEFS aujourd'hui : bilan et défis des 50 dernières années
  • Le mandat des ISC : promotion de la bonne gouvernance, lutte contre la corruption et coopération avec les citoyennes et les citoyens
  • Modernisation et adaptation aux nouvelles situations de l'OLACEFS et ses ISC membres
  • Engagement et appui des principes de l'INTOSAI

La Déclaration se réfère aux principes des ISC les plus importants tels la bonne gouvernance, la reddition des comptes, la transparence, la lutte contre la corruption et la promotion de la participation citoyenne. Référence est faite en particulier à la Résolution A/66/209 de l'Assemblée générale des Nations Unies et son contenu ainsi qu'aux Déclarations de Lima, de Mexico et de Pékin et à leurs principes auxquels les membres de l'OLACEFS sont attachés.

1) www.youtube.com/watch

 12 Décembre 2013


<< volver