Liens

Recherche de documents

Revue internationale

Actualités

IVe Conférence EUROSAI–ARABOSAI

La IVe Conférence EUROSAI–ARABOSAI s'est tenue à Baku, en Azerbaïdjan, du 16 au 18 avril 2013 et a été organisée par la cour des comptes de la République d'Azerbaïdjan.

Le thème principal de cette IVe Conférence EUROSAI–ARABOSAI était intitulé « Défis modernes pour le renforcement des capacités des ISC » avec les trois sous-thèmes suivants : « Responsabilité des Institutions supérieures de contrôle qui découle de la Résolution A/66/209 de l'Assemblée générale des Nations Unies », « Rôle des ISC à réaliser les objectifs de développement nationaux » et « Importance de définir les limites et les objectifs du contrôle externe et interne afin d'améliorer la gestion des finances publiques ». Le nombre élevé de participants, en l'occurrence 45 ISC des régions EUROSAI et ARABOSAI ainsi que des représentants des Nations Unies, du PNUD et de la Commission européenne ont clairement manifesté un grand intérêt pour la conférence.

La IVe Conférence EUROSAI–ARABOSAI a adopté la « Déclaration de Baku » formulant les points suivants :

  • L'EUROSAI et l'ARABOSAI doivent créer des conditions permettant à leurs membres de bénéficier des possibilités et des capacités de l'INTOSAI et de leurs Groupes de travail régionaux pour renforcer leur position et leurs mandats ;
  • Les membres de l'EUROSAI et de l'ARABOSAI doivent apporter leur appui à des initiatives régionales qui sensibilisent les organes supérieurs publics aux responsabilités résultant de la Résolution A/66/209 de l'Assemblée générale des Nations Unies ;
  • Les membres de l'EUROSAI et de l'ARABOSAI doivent promouvoir et renforcer la mise en œuvre du Cadre ISSAI en réalisant des missions de contrôle des programmes de développement nationaux ;
  • Les membres de l'EUROSAI et de l'ARABOSAI doivent réitérer leur soutien pour la coopération INTOSAI–bailleurs de fonds en tant qu'instrument efficace pour renforcer le partenariat entre les deux Groupes de travail et la mise en œuvre du Cadre ISSAI ;
  • Les membres de l'EUROSAI et de l'ARABOSAI doivent examiner toutes les possibilités d'un échange d'expérience moderne afin d'assurer une base pour le renforcement des capacités de leurs membres ;
  • Les membres de l'EUROSAI et de l'ARABOSAI doivent promouvoir l'échange de bonnes pratiques pour déterminer des conditions cadres et des objectifs pour les systèmes de contrôle des finances nationaux.
18 Avril 2013

 

<< retour