Développement des capacités

Il incombe à chaque ISC individuelle de déterminer et de traiter ses propres besoins de renforcement des capacités en fonction de ses plans stratégiques et de développement connexes. Ces plans stratégiques et de développement peuvent être éclairés au moyen d'une évaluation du Cadre de mesure de la performance des ISC (CMP ISC), de l'Auto-évaluation de l'Intégrité (IntoSAINT) des ISC, des résultats des évaluations par les pairs, des retours d'information des clients et des parties prenantes, du souhait de soutenir plus efficacement le développement d'institutions nationales imputables (ODD 16) et contribuer au suivi et à la révision des initiatives nationales pour le développement durable, conformément au Programme de développement durable à l'horizon 2030.

L'INTOSAI vise à faire en sorte que chacune des ISC membres de l'organisation bénéficie des initiatives de renforcement des capacités, selon leurs besoins. La Commission de renforcement des capacités (CBC) dirige les efforts de l'INTOSAI aux termes de cet objectif et ce faisant, elle œuvre en étroite collaboration avec les autres objectifs de l'INTOSAI, le Secrétariat général, l'IDI, la Coopération INTOSAI-Donateurs, les organisations régionales de l'INTOSAI et d'autres organismes aux fins de parler et d'agir de façon unitaire pour défendre les intérêts des efforts de renforcement des capacités des ISC de l'INTOSAI. La CBC remplit un rôle intégrateur crucial en veillant à ce que les propositions de renforcement des capacités viennent compléter les efforts précédents et en cours.

  1. Identifier les enjeux et les opportunités du renforcement des capacités dans le but de faciliter l'accès à des solutions, notamment à la Coopération INTOSAI-Donateurs.

  2. Intensifier le développement professionnel structuré de l'INTOSAI comme un point d'ancrage du renforcement des capacités professionnelles et d'une professionnalisation possible des commissaires aux comptes de l'INTOSAI.

  3. Appuyer le renforcement des capacités, tant au plan des ISC qu'à l'échelle régionale et préserver et accroître l'utilité et l'utilisation du CMP ISC.

  4. Partager les perspectives en matière de renforcement des capacités et veiller à répondre promptement aux besoins des ISC par l'intermédiaire, par exemple, des communautés de pratique.

  5. Amorcer un dialogue stratégique avec la communauté internationale du développement au sens large dans l'intérêt du renforcement des capacités
    des ISC.

  1. Faciliter le développement de normes et de lignes directrices pour les soumettre à la réflexion du forum commun concernant l'éducation, la formation et le renforcement des capacités des commissaires aux comptes, et initier des processus et jeter les bases de structures futures en vue de leur professionnalisation (par ex., un cadre de compétences de base) en se fondant sur les résultats des travaux de la Task force de l'INTOSAI sur la certification des commissaires aux comptes.

  2. Fournir une communauté régionale de pratique, le forum régional de renforcement des capacités, dans le but de partager et de traiter les problèmes liés au renforcement des capacités régionales et au professionnalisme régional aux plans interrégional et stratégique.

  3. Poursuivre la promotion des évaluations par les pairs et des audits coopératifs en tant qu'instruments de renforcement des capacités, et faciliter l'échange de meilleures pratiques et l'accès aux communautés de pratique concernées.

  4. Proposer une direction stratégique pour le cadre de mesure de la performance des ISC et en surveiller la mise oeuvre, le maintien, l'utilisation et la pertinence.

  5. Partager les connaissances et les expériences dans le domaine du renforcement des capacités au moyen, par exemple, du site Web de la CBC, de la Revue Internationale de la Vérification des Comptes Publics, de communications ponctuelles et de conférences internationales.

  6. Plaider en faveur de l'outil d'intégrité IntoSAINT, et en encourager l'utilisation, pour appuyer les ISC en tant que modèles d'intégrité, de transparence et de responsabilité.

  7. Se pencher sur les ISC en situations de fragilité, l'accent étant particulièrement mis sur les effets du Programme de développement durable à l'horizon 2030 sur leurs besoins en renforcement des capacités.

  8. Amorcer un dialogue stratégique auprès des plateformes communautaires de développement international afin de faire la promotion des besoins en renforcement des capacités des ISC, tout en soulignant la valeur et les avantages de celles-ci.

  9. Appuyer et promouvoir la coopération entre pairs à moyen et long terme entre les ISC à l'appui du renforcement des capacités institutionnelles.

Conformément à l'objectif 2 du plan stratégique de l'INTOSAI 2005-2010, la tâche principale de la Commission chargée du renforcement des capacités est de renforcer les capacités professionnelles des ISC à l'aide de la formation, de l'assistance technique ainsi que d'autres activités de‬ ‫développement‬ developpement.

‫Actuellement, la Commission chargée du renforcement des capacités est composée d'un Comité de pilotage et de deux Sous–commissions‬.

Le rôle des Sous–commissions est l'exécution et la mise en œuvre du plan‬ ‫de travail de la Commission chargée du renforcement des capacités‬.

‫La Commission chargée du renforcement des capacités est basée sur une adhésion volontaire et ouverte. Cela permet de créer un pool de ressources permettant d'exécuter les travaux entrepris par les Sous–commissions‬.

Objectif 2 – Sous–commission, Task force et Workstreams