Aller au contenu principal

L'INTOSAI et la pandémie de corona

Le Secrétariat général poursuit son assistance aux membres et aux institutions de l'INTOSAI dans la mesure où les restrictions nécessaires affectent également les activités de nos organisations en cette période de pandémie sans précédent du coronavirus qui nous touche tous. En cette période de distanciation sociale, de restrictions draconiennes des déplacements et de profonds changements dans nos vies, nous devons trouver de nouvelles façons de collaborer et de partager l'information et les connaissances afin de maintenir le lien entre la communauté internationale d'audit.

La crise du coronavirus et ses répercussions auront également un effet sur les priorités que l'INTOSAI et les ISC devront fixer pour leurs travaux futurs. Les ISC pourraient devoir réévaluer leurs approches dans certains de leurs domaines d'audit. Cela concernera de nouvelles normes, en particulier dans le domaine des soins de santé. Depuis un certain temps déjà, les ISC ne se concentrent non seulement sur les potentiels d'économies mais, conformément à l'objectif de fournir des avantages aux citoyens et une qualité de prestation de services, sur la question de savoir comment les services peuvent être fournis aux citoyens de la meilleure manière possible, et ceci devrait être l'un de nos principaux domaines d'intérêt à l'avenir.

Toutes les ISC devront tirer les enseignements de la crise du coronavirus pour conserver leur pertinence. Les États devront fixer des priorités en matière d'approvisionnement de la population, qui peuvent se distinguer des priorités prises avant cette crise mondiale. Les ISC devront également contribuer à éviter que cette crise ne donne lieu à des profiteurs indécents. L'argent dépensé pour sécuriser l'économie nationale et soutenir les citoyens touchés doit parvenir à ceux qui en ont vraiment besoin. Les ISC doivent veiller - dans le cadre de leur mandat - à ce que les nombreux milliards qui sont actuellement alloués à la lutte contre la crise servent leur objectif et soient gérés au mieux.

Quant à la continuité du fonctionnement de l'INTOSAI, toutes les Commissions et tous les Organismes de travail de l'INTOSAI sont encouragés à examiner de près s'ils ont vraiment besoin de leurs réunions annuelles cette année, car il ne sera pas possible de tenir - même virtuellement - toutes les réunions reportées cet automne. Si la conclusion est telle que les réunions sont cruciales pour sauvegarder les activités et respecter les programmes de travail respectifs, elles devront être virtuelles.

Ces réunions virtuelles exigent des ordres du jour courts et précis, leur durée devrait être aussi courte que possible et - dans la mesure du faisable - les points de l'ordre du jour nécessitant des décisions devraient être discutés sans longue présentation. Ces visioconférences internationales nécessiteront une préparation encore plus approfondie. En outre, il sera nécessaire de fixer des règles strictes pour ces réunions vidéo/téléphoniques ou, en d'autres termes, d'inciter les participants à respecter l'étiquette dite des réunions virtuelles, qui contribuera essentiellement au succès.

D'une manière générale, la situation actuelle devrait être l'occasion pour la communauté de l'INTOSAI d'examiner si nous pourrions éventuellement réorienter une grande partie de nos activités essentielles de l'INTOSAI vers une communication plus virtuelle et moins de réunions en personne, qui nécessitent beaucoup de voyages à travers le monde et peuvent entraîner - comme nous venons de le constater - des défis considérables.

Le Secrétariat général de l'INTOSAI souhaite à tous les membres et à toutes les parties prenantes une bonne santé et des forces pendant cette période très exigeante et pleine de défis. Prenez soin de vous et restez en sécurité ! Vous pouvez compter sur nous !

Plus de nouvelles

Réunion de lancement du groupe d'experts COVID-19 du SCEI

Plus de 180 membres de la communauté de l'INTOSAI ont participé à la réunion de lancement du groupe d'experts COVID-19 du Comité de surveillance sur les questions émergentes (SCEI), présidée par l'ISC…

Lire la suite
Groupe d'experts de l'INTOSAI SCEI sur COVID-19

En réponse à long terme à la pandémie COVID-19 et comme prolongement de l'initiative COVID-19 de l'INTOSAI PFAC, le Comité de surveillance sur les questions émergentes (SCEI) de l'INTOSAI a créé un…

Lire la suite
Exposure drafts

ISSAI 2000 et GUID 2900

La Commission des normes professionnelles de l'INTOSAI (PSC) a publié deux nouveaux projets de prises de position. Les deux concernent le même projet « Consolider et améliorer…

Lire la suite