Aller au contenu principal

ISC faisant une différence : l'audit de la mise en œuvre des ODD

[Translate to Français:]

[Translate to Français:]

Du 22 au 23 juillet 2019, l’IDI et l’ONU DAES ont tenu, pour la troisième fois, la réunion du leadership des ISC et parties prenantes (Rapport) à New York. Cette année, la réunion a porté sur les « ISC faisant une différence : l'audit de la mise en œuvre des ODD ». Plus de 240 hauts représentants des ISC de toutes les Régions de l’INTOSAI et de différents organes de l’INTOSAI, des Nations Unies, d’autres organisations internationales ainsi que de la société civile participaient à cet échange des d’expériences.

Le premier jour de cet évènement a été consacré à la présentation des résultats de la première phase de la mise en œuvre des ODD qui s’est concentrée sur l’évaluation de l'état de préparation des gouvernements à mettre en œuvre les ODD (« audits de la préparation »). Le deuxième jour les participants ont discuté l’approche future en matière de la phase suivante de la mise en œuvre de l’Agenda 2030, qui mettra l’accent sur les audits de la mise en œuvre des ODD et les cibles concrets.

Le premier jour était marqué par la présentation des résultats du programme de l'IDI et de l'INTOSAI KSC « Auditer la mise en œuvre des ODD » sous la forme d’une publication intitulée « Are nations prepared for the implementation of the 2030 Agenda - Supreme Audit Institutions’ insights and recommendations » (Dans quelle mesure les pays sont-ils préparés à la mise en œuvre de l’Agenda 2030 – les aperçus et recommandations des Institutions supérieures de contrôle des finances publiques).

La publication contient les observations et les recommandations les plus importantes dérivées des résultats des audits de la préparation des gouvernements à mettre en œuvre les ODD. Les audits de la préparation effectués dans le cadre du programme de l'IDI et de l'INTOSAI KSC ont montré, en résumé, que

  • les gouvernements ont fait des préparatifs institutionnels en vue de la mise en œuvre des ODD, mais
  • quelques défauts ont été détectés en ce qui concerne la cohérence politique verticale et horizontale, l'inclusion des parties prenantes et l’adaptation du processus budgétaire aux ODD.

Toute les ISC ont rapporté que le programme a contribué au développement des capacités.

En ce qui concerne la phase suivante de la mise en œuvre des ODD, les ISC continueront de recevoir de l’orientation sur le plan stratégique ainsi que sur le plan pratique.

 

Plus de nouvelles

Réunion de lancement du groupe d'experts COVID-19 du SCEI

Plus de 180 membres de la communauté de l'INTOSAI ont participé à la réunion de lancement du groupe d'experts COVID-19 du Comité de surveillance sur les questions émergentes (SCEI), présidée par l'ISC…

Lire la suite
Groupe d'experts de l'INTOSAI SCEI sur COVID-19

En réponse à long terme à la pandémie COVID-19 et comme prolongement de l'initiative COVID-19 de l'INTOSAI PFAC, le Comité de surveillance sur les questions émergentes (SCEI) de l'INTOSAI a créé un…

Lire la suite
Exposure drafts

ISSAI 2000 et GUID 2900

La Commission des normes professionnelles de l'INTOSAI (PSC) a publié deux nouveaux projets de prises de position. Les deux concernent le même projet « Consolider et améliorer…

Lire la suite