Aller au contenu principal

Coopération entre les ISC et les autorités de lutte contre la corruption

Une réunion sur le thème intitulé « Renforcer la coopération entre les ISC et les autorités de lutte contre la corruption » a eu lieu à Abou Dhabi les 14 et 15 décembre 2019, juste avant la Conférence des États parties (CoSP) à la Convention des Nations Unies contre la corruption (CNUCC).

La réunion, organisée par l'ISC des Émirats arabes unis et l'ONUDC, a rassemblé plus de 30 ISC et une quarantaine d'autorités de lutte contre la corruption avec un total de plus de 160 délégués.

Le Secrétariat général a présenté une vue d'ensemble des activités de lutte contre la corruption des sept régions de l'INTOSAI et de l'axe de travail de l'IDI pour la lutte contre la corruption, en coopération avec le Groupe de travail sur la lutte contre la corruption et le blanchiment de capitaux, en se référant aux ODD et normes de l'INTOSAI concernés.

Le grand nombre d'initiatives prises par les ISC pour lutter contre la corruption et les flux financiers illicites a démontré l'impact significatif que les ISC peuvent avoir sur l'audit des mécanismes de lutte contre la corruption mis en place.

L'objectif de cette séance de deux jours était de donner un bref aperçu des efforts de l'INTOSAI en matière de lutte contre la corruption et de conformité et de trouver des moyens de mettre en pratique le Protocole d'accord de l'INTOSAI avec l'ONUDC.

À l'issue des discussions, une initiative a été proposée, composée de représentants des autorités de lutte contre la corruption et des ISC, pour faciliter le dialogue, l'échange de connaissances et d'informations et la coopération entre les deux groupes, et qui sera sous la direction des ISC des Émirats arabes unis et de l'Équateur.

Par ailleurs, la déclaration d'Abou Dhabi « sur l'amélioration de la collaboration et de la coordination entre les Institutions supérieures de contrôle et les autorités de lutte contre la corruption pour une prévention et une lutte plus efficaces contre la corruption, le recours à l'intelligence artificielle et autres nouvelles technologies, et l'engagement accru des jeunes » a été débattue, et, espérons-le, adoptée par la CoSP.

Plus de nouvelles

Réunion de lancement du groupe d'experts COVID-19 du SCEI

Plus de 180 membres de la communauté de l'INTOSAI ont participé à la réunion de lancement du groupe d'experts COVID-19 du Comité de surveillance sur les questions émergentes (SCEI), présidée par l'ISC…

Lire la suite
Groupe d'experts de l'INTOSAI SCEI sur COVID-19

En réponse à long terme à la pandémie COVID-19 et comme prolongement de l'initiative COVID-19 de l'INTOSAI PFAC, le Comité de surveillance sur les questions émergentes (SCEI) de l'INTOSAI a créé un…

Lire la suite
Exposure drafts

ISSAI 2000 et GUID 2900

La Commission des normes professionnelles de l'INTOSAI (PSC) a publié deux nouveaux projets de prises de position. Les deux concernent le même projet « Consolider et améliorer…

Lire la suite