Documents – accès libre

INTOSAI–P 1 – Déclaration de Lima (ex-ISSAI 1)

Les Déclarations de Lima et de Mexico représentent la Grande Charte du contrôle externe des finances publiques et définissent les conditions préalables de leur fonctionnement indépendant et efficace.

Dès l'adoption de la « Déclaration de Lima » en 1977, l'INTOSAI s'est fixée pour objectif de déterminer le principe d'indépendance et les préceptes de l'audit externe des finances publiques en termes méthodologiques et professionnels.

INTOSAI–P 10 – Déclaration de Mexico sur l'indépendence des ISC (ex-ISSAI 10)
30 ans plus tard, dans la « Déclaration de Mexico », le XIXe Congrès de l'INTOSAI (2007, Mexico) a défini ces préceptes en termes plus concrets et a identifié huit piliers pour l'indépendance du contrôle externe des finances publiques.
 

  www.issai.org (Cadre des prises de position professionnelles de l'INTOSAI) 

Le XXIIe INCOSAI d'Abou Dhabi (2016), guidé par les principes de promotion de l'indépendance des ISC, de la bonne gouvernance et du partage des connaissances, a approuvé une modification des Statuts afin de les aligner sur les Déclarations de Lima, de Mexico et de Beijing ainsi que sur le Plan stratégique pour la période 2017 à 2022. Ces révisions des Statuts reflètent la réalité du rôle central de l'audit gouvernemental en tant que pierre angulaire de la promotion de la bonne gouvernance.

Statuts de l'INTOSAI

À l'échelle mondiale, et dans chacun de nos pays respectifs, nous sommes dans une ère d'interconnexions, de complexité et de changements rapides qui crée un ensemble de nouveaux défis et d'opportunités de taille pour la gouvernance nationale et les institutions internationales. La crise financière mondiale, les pandémies sanitaires internationales, les migrations transfrontalières et les questions liées aux réfugiés dues aux conflits, la corruption publique et le blanchiment d'argent, ainsi que les risques budgétaires liés au changement climatique sont des exemples frappants de la complexité croissante des défis auxquels les nations sont confrontées individuellement et collectivement. 

Ces défis ont également de sérieuses implications pour l'INTOSAI et les institutions supérieures de contrôle (ISC) qui en sont membres, car elles apportent une valeur ajoutée aux décideurs et aux citoyens. En tant qu'organisation professionnelle des ISC, l'INTOSAI élabore des normes pour le contrôle du secteur public et offre un forum aux auditeurs externes des finances publiques du monde entier pour travailler sur des questions d'intérêt mutuel et se tenir au courant des derniers évolutions en matière d'audit et d'autres normes professionnelles et meilleures pratiques applicables. Le rôle de l'INTOSAI est décrit dans sa devise « l'expérience mutuelle profite à tous ». 

Plan Stratégique de l'INTOSAI pour la période 2017 à 2022

L'INTOSAI a réalisé des progrès substantiels dans la réalisation des buts, objectifs et priorités transversales de son Plan stratégique pour la période 2017 à 2022 et respecte généralement le calendrier de la grande majorité des initiatives et projets. Conformément au Plan stratégique de l'INTOSAI et sur la base des conclusions, ces progrès démontrent les contributions de l'INTOSAI, son importance et sa pertinence continues au sein de la communauté internationale de reddition de comptes et d'audit, alors qu'elle s'efforce d'améliorer la gouvernance à l'échelle mondiale.

Rapport à mi-parcours sur la performance et la reddition de comptes de l'INTOSAI (PAR) 2017–2019

Résolution A/66/209 des Nations Unies – 2011
« Rendre l'administration publique plus efficiente, plus respectueuse du principe de responsabilité, plus efficace et plus transparente en renforçant les Institutions supérieures de contrôle des finances publiques »
Résolution A/69/228 des Nations Unies – 2014
« Promouvoir et favoriser l'efficience, le respect du principe de responsabilité, l'efficacité et la transparence dans les administrations publiques en renforçant les Institutions supérieures de contrôle des finances publiques »
Résolution A/69/327 des Nations Unies – 2015
« Promouvoir des services publics ouverts à tous et responsables pour le développement durable »